Andrew et Katelyn

« Les nuits blanches ont été nombreuses à regarder Katelyn cesser de respirer, puis prendre une grande bouffée d’air toutes les trois à cinq minutes.
 

À l’âge de huit mois, elle a commencé à ronfler fortement. Des tubes ont été placés dans ses oreilles, mais ce ne fut pas suffisant. Physiquement, elle ne se développait pas; elle ne rampait pas et était extrêmement lente. Ses niveaux d’oxygène étaient faibles et son rythme cardiaque diminuait parfois – ce qui était très grave et rarement observé chez les enfants de son âge. La plupart des nuits, nous étions réveillés de 22 h à 3 h parce que Katelyn était malade pendant son sommeil.

 

Une nuit, nous l’avons amenée à l’hôpital pendant qu’elle dormait. Dr Blayney, notre pédiatre, l’a regardée et a dit : “Ce n’est pas bon signe.” En moins de cinq minutes, nous étions au service de pédiatrie et une perfusion intraveineuse était installée. C’est à ce moment que tout a commencé. 

 

Elle a reçu un diagnostic d’apnée du sommeil, et ses amygdales et adénoïdes ont été enlevées. En général, ces opérations ne sont pas effectuées sur des enfants de moins trois ans, mais Katelyn ne pouvait pas attendre. La chirurgienne nous a dit qu’elle n’avait jamais enlevé d’amygdales aussi grosses que celles de Katelyn chez un enfant.

 

Maintenant, nous amenons Katelyn à l’Hôpital de Moncton chaque mois où elle suit des séances de physiothérapie et se fait examiner par Dr Blayney. L’opération a cependant tout réglé – la situation a complètement changé depuis.  Katelyn est maintenant âgée d’un an et demi. Si Dr Blayney n’avait pas insisté pour effectuer l’opération, Katelyn n’aurait peut-être pas atteint l’âge de deux ans. » – Andrew

 ​

Dès maintenant, vous pouvez vous assurer que tous les membres de notre communauté reçoivent les meilleurs soins possibles en faisant un don à la Fondation des Amis de l'Hôpital de Moncton. 

Pour faire un don à la campagne actuelle en l'honneur d'une personne que vous connaissez ou à qui vous voulez témoigner une reconnaissance spéciale - un être cher, un travailleur de première ligne, l'équipe de soins de santé, un bénévole - cliquez sur le bouton " Faire un don " ci-dessous. Sur la page "Montant du don", sélectionnez "Je soutiens : Campagne en cours".