June et Jayden

« À l’âge de deux mois, Jayden a dû commencer à faire de la physiothérapie en raison d’un torticolis (torsion du cou) et d’une faiblesse centrale. Pendant la même période, il a reçu des vaccins. Il y a mal réagi et nous avons dû l’emmener à l’hôpital. C’est à ce moment-là que nous avons rencontré Dr Salloum, qui a découvert que Jayden faisait de graves allergies aux œufs. Des problèmes de nourriture et de textures ont continué à se produire, raison pour laquelle nous avons commencé à travailler avec Paula au service de la parole et de l’audition. Sans elle, il se peut que Jayden n’ait jamais commencé à manger. Nous avons fait appel à Paula jusqu’à ce que notre garçon ait deux ans.    

 

En outre, Jayden n’a jamais rampé et il a eu de la difficulté à apprendre à marcher. Par conséquent, nous avons travaillé avec les équipes de physiothérapie et d’ergothérapie jusqu’à ce qu’il soit âgé de trois ans. En raison de ses problèmes alimentaires, Jayden a suivi une thérapie de déglutition. Parce que nous craignions qu’il ne soit pas en mesure de bien former ses mots, nous lui avons fait voir un orthophoniste par la suite.

 

En une année seulement, Jayden a eu 133 rendez-vous, que ce soit des tests ou encore des séances de physiothérapie, d’ergothérapie et d’orthophonie. Peu importe l’étape où nous en étions rendus, toutes les personnes avec lesquelles nous avons collaboré à l’Hôpital de Moncton étaient formidables. Elles se sont tellement bien occupées de Jayden pendant qu’il y était. Notre fils nous a même demandé si on pouvait aller voir Jenn, une spécialiste en soins des enfants du service de pédiatrie, en dépit du fait qu’il n’avait pas de rendez-vous à l’hôpital. » – June

 ​

Dès maintenant, vous pouvez vous assurer que tous les membres de notre communauté reçoivent les meilleurs soins possibles en faisant un don à la Fondation des Amis de l'Hôpital de Moncton. 

Pour faire un don à la campagne actuelle en l'honneur d'une personne que vous connaissez ou à qui vous voulez témoigner une reconnaissance spéciale - un être cher, un travailleur de première ligne, l'équipe de soins de santé, un bénévole - cliquez sur le bouton " Faire un don " ci-dessous. Sur la page "Montant du don", sélectionnez "Je soutiens : Campagne en cours".