Katherine Reeder

« Il y a tellement de femmes qui pourront en profiter, et tellement d’hommes aussi. »

 

Katherine Reeder connaît très bien les services offerts par l’Hôpital de Moncton. En tant qu’infirmière auxiliaire autorisée (IAA) à l’Hôpital de Moncton, elle a été au chevet de milliers de patients au fil des ans. L’année dernière ce fut son tour d’être une patiente.

 

« Je passe des mammographies régulièrement depuis plus de vingt ans; j’en passe une chaque année. Puis, en juin dernier, j’ai reçu un appel deux ou trois jours plus tard, ce qui ne s’est jamais produit avant. Dre Tait voulait me rencontrer et elle m’a dit que je devais subir une biopsie. Les résultats ont conclu que j’avais un cancer appelé CCIS, dans les glandes mammaires. Le traitement consiste normalement en une tumorectomie et de la radiothérapie, mais en raison de mes antécédents de santé, la Dre Tait a fait des recherches et nous avons opté pour une double mastectomie. »

 

« Quand on travaille dans le domaine de la santé, surtout en tant qu’infirmière, on a tendance à s’imaginer le pire. Toutefois, je savais que j’étais entre bonnes mains avec Dre Tait. J'ai aussi un bon système de soutien grâce à mes amis, ma famille et surtout mes collègues puisque je travaille dans une clinique d’oncologie. Tout le monde a été formidable. »

 

« J’ai toujours été fière de travailler à l’Hôpital de Moncton. Grâce à la nouvelle technologie de mammographie en 3D que cette campagne permettrait d’acquérir, il y a tellement de femmes, et à mons avis tellement d’hommes aussi, qui pourront en profiter. L’appareil pourra détecter davantage d’irrégularités dans le sein et être plus précis sans avoir à recourir à des méthodes invasives. »

 

« J’ai eu plusieurs cancers au cours de ma vie. J’ai eu mon premier à l’âge de 15 ans et j’aurai 65 ans ce printemps alors j’ai eu une bonne vie malgré tout. Je me considère comme bénie. Trois semaines après ma mastectomie, Dre Tait m’a dit que tout allait bien et que je n’avais plus besoin de traitement. En quittant le centre Katherine Wright, mon mari m’a dit : “Ne trouves-tu pas que l’herbe semble être plus verte maintenant? ”. J’étais d’accord avec lui; tout allait mieux. »

 

« Si je devais offrir ce nouvel appareil de mammographie en 3D, je l’offrirais à ma sœur, Lisa. Je voudrais qu’elle puisse recevoir des soins haut de gamme. Je pense aussi à mes belles-sœurs et à mes nièces. Le plus beau cadeau n’est-il pas la santé? »

Dès maintenant, vous pouvez vous assurer que tous les membres de notre communauté reçoivent les meilleurs soins possibles en faisant un don à la Fondation des Amis de l'Hôpital de Moncton. 

Pour faire un don à la campagne actuelle en l'honneur d'une personne que vous connaissez ou à qui vous voulez témoigner une reconnaissance spéciale - un être cher, un travailleur de première ligne, l'équipe de soins de santé, un bénévole - cliquez sur le bouton " Faire un don " ci-dessous. Sur la page "Montant du don", sélectionnez "Je soutiens : Campagne en cours".