Sylvie

 

« À quel point était la douleur sur une échelle de 1 à 10? Je dirais 20… et ce, 24 heures par jour. Juste le fait de vivre était parfois trop difficile. Je voulais tout simplement que la douleur s’estompe et je puisse revenir à ma vie normale. Je ne pensais pas que ce serait possible. Quand Dr Quartey a expliqué qu’il allait m’aider à soulager la douleur que je ressentais dans la jambe et le dos, j’ai pensé : “Non, ce n’est pas possible. ” J’ai commencé par être enthousiaste, puis j’ai eu peur. Que ferais-je si cela ne fonctionnait pas?  

 

Je souffre d’une maladie dégénérative des os et il a fallu que l’on procède à la fusion de certaines vertèbres dans le dos et le cou. Après l’opération de fusion, j’ai commencé à ressentir les effets d’atteinte nerveuse. Nous avons par la suite essayé une série de traitements pendant environ un an, mais sans soulagement. C’est à cette époque que mon médecin m’a aiguillée vers Dr Quartey pour que ce dernier installe un implant de neurostimulation.

 

La première nuit après l'opération a été terrible – j’étais terrifiée à l’idée que l’implant ne donnerait pas les résultats escomptés. J’avais l’impression que tout avait été fait en vain. Mais le matin suivant, quand Dr Quartey est entré dans ma chambre et qu’il a constaté à quel point j’étais troublée, il savait que les choses n’allaient pas bien. Il a ajusté la fréquence du stimulateur, et ce simple geste a réglé le problème. J’ai ri et pleuré – j’étais dans tous mes états, mais tellement heureuse.     

 

Auparavant, je ne pouvais pas prendre mes petits-enfants dans mes bras parce que c’était beaucoup trop dangereux; je courrais le risque de tomber à tout moment. Ils ne savaient qu’une chose : leur grand-mère ne pouvait pas jouer avec eux. Je ne pouvais pas me promener avec mes propres enfants ou aider ces derniers comme une mère devrait le faire. Mon mari ne pouvait même pas être près de moi, ou même me toucher le bras, tellement la douleur était insoutenable. À mon avis, Dr Quartey m’a non seulement permis de reprendre ma vie en main, mais il nous a aussi permis, en tant que couple, de redevenir mari et femme. Il a redonné à une mère et à une grand-mère la joie d’être avec ses enfants et ses petits-enfants, et pour cela, je lui suis grandement reconnaissante. » – Sylvie

Dès maintenant, vous pouvez vous assurer que tous les membres de notre communauté reçoivent les meilleurs soins possibles en faisant un don à la Fondation des Amis de l'Hôpital de Moncton. 

Pour faire un don à la campagne actuelle en l'honneur d'une personne que vous connaissez ou à qui vous voulez témoigner une reconnaissance spéciale - un être cher, un travailleur de première ligne, l'équipe de soins de santé, un bénévole - cliquez sur le bouton " Faire un don " ci-dessous. Sur la page "Montant du don", sélectionnez "Je soutiens : Campagne en cours".